Quelles sont les aides pour la rénovation en 2021 ?

Economie d'énergie - 6 Avr 2023
By ccbbconforeco

Si vous envisagez d’entreprendre des travaux d’amélioration énergétique, vous pouvez peut-être bénéficier de subventions ou de crédits d’impôt. Chaque année, le gouvernement prolonge certains programmes, invente ou modifie des programmes d’aide existants. Quels sont les outils qui vous aideront à améliorer votre logement ?

mains avec tirelire et maison

Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour vos travaux de rénovation ?

MaPrimeRenov’

Il s’adresse à tous les propriétaires d’une maison construite depuis plus de deux ans. Pour en bénéficier, vous devez contacter un professionnel RGE avant le début des travaux. Une fois les travaux terminés, vous devrez présenter une facture pour recevoir le montant auquel vous avez droit dans les semaines à venir. Pour bénéficier de cette aide, vous devez

  • Remplacer vos appareils de chauffage et de production d’eau chaude par des appareils plus efficaces
  • Améliorer l’isolation de votre logement
  • Améliorer votre système de ventilation.
  • Réaliser un ensemble de travaux

Pour plus d’informations sur les conditions à remplir pour bénéficier de cette prime, rendez-vous sur maprimerenov.gouv.fr.

La réduction de la TVA

Les matériaux et la main d’œuvre employés dans les projets de rénovation sont couverts par des taux de TVA réduits de 10 %. La seule condition est que le matériel soit acheté par l’entreprise qui effectue les travaux. Pour les habitations de plus de 2 ans, vous pouvez bénéficier du taux réduit de TVA de 5,5 % pour les modifications qui améliorent l’efficacité énergétique de votre habitation. Ce taux s’applique par exemple à un projet d’isolation. C’est l’entreprise qui facture qui applique le taux réduit.

Lire aussi  Comment choisir un détecteur de fumée ?

L’éco-prêt à taux zéro

Il vous permet de financer un projet d’amélioration de l’efficacité énergétique de votre logement. Le prêt, disponible jusqu’au 31 décembre 2021, d’un montant pouvant aller jusqu’à trente mille euros et dont le remboursement est sans intérêt, est accessible sans condition de ressources. Pour l’obtenir, vous devez effectuer deux démarches, parmi lesquelles :

  • isoler le toit
  • Installer de nouvelles portes et isoler au moins 50 % de vos fenêtres
  • Changer de système de production d’eau chaude ou de chauffage
  • Installez des systèmes de production d’eau chaude qui utilisent des énergies renouvelables par exemple.

Retrouvez toutes les actions éligibles ici. Depuis 2016, vous pouvez demander un second éco-prêt pour terminer vos travaux. Les conditions d’obtention sont identiques à celles du premier. Une fois le prêt accordé, vous disposez d’un délai de 3 ans pour réaliser vos travaux. Pour bénéficier du CITE ou de l’éco-prêt à taux zéro, les travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE.

Les aides de l’Anah

Les actions menées par l’Agence nationale de l’habitat (Anah) visent à accompagner les familles aux revenus modestes et à leur apporter les aides nécessaires à la rénovation de leur logement. Les programmes « Habiter mieux » et « Habiter mieux sérénité » permettent aux ménages qui remplissent les conditions requises de bénéficier d’une subvention de 10 000 euros pour réaliser des travaux d’amélioration dans leur logement. Les rénovations doivent permettre de réduire les pertes d’énergie dans les logements de plus de 15 ans. Pour plus d’informations, consultez le site

Certificats d’économie d’énergie

Les certificats d’économies d’énergie permettent de financer une partie des travaux de rénovation visant à améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. Les entreprises du secteur de l’énergie proposent des subventions aux particuliers afin de les inciter à passer à l’acte. Les travaux éligibles sont listés sur le site officiel du ministère de la Transition écologique.

Lire aussi  Isolation écologique : quels matériaux choisir ?

Le chèque énergie

Il s’adresse aux locataires et aux propriétaires. Il permet de payer vos factures d’énergie, mais aussi les travaux de rénovation énergétique que vous entreprenez, si vous êtes dans la situation de bénéficier du CITE. Vous n’avez aucune démarche à effectuer. En fonction de votre situation fiscale et si vous êtes éligible à cette prestation, le chèque vous est remis directement par courrier.

L’aide des collectivités locales

Votre département, votre commune et la région dans laquelle vous résidez peuvent vous proposer des aides afin de vous aider à améliorer l’efficacité de votre logement. Pour être soutenu dans vos démarches et avoir une vue d’ensemble de tous les dispositifs auxquels vous avez droit, n’hésitez pas à demander l’aide d’un conseiller FAIRE.

Le dispositif Denormandie

À partir du 1er janvier 2019 et jusqu’au 31 décembre 2022 dans certaines villes, les propriétaires qui achètent un logement pour le louer et souhaitent le rénover, peuvent bénéficier d’une réduction d’impôt sur le revenu. Ils doivent s’engager à louer leur logement pour une durée prolongée. Pour en savoir plus sur les conditions à remplir, consultez le site suivant

Exonération fiscale pour les biens immobiliers

Si vous travaillez dans un logement construit avant le 1er janvier 1989, vous pouvez bénéficier d’une exonération totale ou partielle de la taxe foncière. Appelez la trésorerie locale pour savoir si vous pouvez en bénéficier.

Si votre maison vieillit et que vos dépenses sont excessives, il est possible de demander de l’aide à des experts. Vous recevrez une réponse personnalisée sur les travaux à effectuer et les équipements à utiliser, ainsi que des précisions sur les aides auxquelles vous avez droit.

Lire aussi  Quel chauffe-eau choisir en appartement ?

Recevez gratuitement 5 devis à proximité de chez vous !