Contrairement aux idées reçues, l’air intérieur est plus pollué que l’air extérieur. Or, la plupart des Français passent la majorité de leur temps dans des espaces clos, que ce soit sur leur lieu de travail ou à leur domicile. Conscient des conséquences potentielles de cette pollution sur votre santé, vous avez décidé de la minimiser autant que possible à votre domicile ? Quelles sont les actions les plus bénéfiques que vous pouvez entreprendre pour contribuer à créer un environnement sain ?

plantes grasses et succulentes

Apprenez comment évoluer dans une maison saine.

Le choix des matériaux

Pour garantir la meilleure qualité de l’air dans votre maison, quels matériaux devez-vous choisir ?

La construction

Si vous en avez la possibilité, choisissez des solutions durables et respectueuses de l’environnement pour la construction de votre maison. Choisissez des options qui offrent durabilité et fiabilité, et qui limitent également la libération de substances toxiques dans votre maison. Le bois est désormais utilisé pour la construction des maisons. Vous pouvez également construire avec des briques fabriquées à partir de chanvre, de terre ou de matières végétales. Elles sont réputées pour leurs propriétés isolantes.

Pour les enduits et les finitions, choisissez la chaux et les peintures écologiques. Pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement, renforcez votre isolation thermique. Choisissez des alternatives naturelles telles que la paille, le chanvre, le liège et la laine de mouton. Les possibilités sont infinies et certains experts sont spécialisés dans la mise en œuvre de ce type de matériaux. N’hésitez pas à vous adresser à des experts pour connaître les différentes solutions possibles et celles qui correspondent le mieux à votre mode de vie et à vos besoins.

Lire aussi  Quels sont les inconvénients des kits solaires photovoltaïques ?

Décoration

interieur sain avec decorations et plantes

Si vous ne pouvez pas agir pendant la phase de construction, il existe d’autres méthodes pour rendre votre maison plus saine. Les éléments de décoration peuvent contribuer de manière significative à la pollution des pièces dans lesquelles vous vivez. Les meubles composés de panneaux de fibres ou le PVC couramment utilisé pour les revêtements de sol dégagent des composés organiques volatils (COV) qui peuvent avoir un impact négatif sur la santé. Il est recommandé d’utiliser des matériaux naturels. Le bois est un excellent choix en raison de ses différentes essences qui lui permettent d’être remodelé dans une grande variété de styles. Pensez également au verre, qui est robuste et ajoute un accent contemporain à votre maison. Pour les revêtements de sol, optez pour des matériaux naturels et évitez les colles à base de solvants pour la pose.

Articles ménagers

La composition chimique de la plupart des produits de nettoyage a un impact sur la pollution de l’air intérieur qui entoure votre maison. En choisissant des produits biodégradables et non toxiques, vous limitez votre exposition aux émanations nocives de ces produits et contribuez à la protection de l’environnement. Le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude, le vinaigre blanc et le savon noir, ainsi que le savon de Marseille suffisent à nettoyer et à éclaircir n’importe quel espace. Pour garantir une maison saine, veillez à éviter les parfums pour la maison et les bougies qui sentent mauvais.

Le chauffage

Si vous avez la possibilité de faire installer un système de chauffage, vous devriez investir dans un système qui ne contribue pas à l’augmentation de la pollution à l’intérieur de votre maison. Si vous utilisez un appareil de chauffage au gaz ou au mazout, vous risquez d’être intoxiqué par le monoxyde de carbone. En revanche, l’utilisation d’un appareil de chauffage électrique ne présente aucun risque. Optez pour le modèle le plus récent afin de créer un environnement sain et confortable. Les premiers modèles, en raison de leur fonctionnement primitif, ont tendance à assécher l’air.

Lire aussi  Ventilation : quels sont les avantages de la VMC ?

Il est également essentiel de trouver l’équilibre de température idéal. Avec un appareil puissant doté d’une forte régulation, il est possible d’être certain de ne pas surchauffer et de maintenir une température idéale pour la santé. 19 à 20 degrés Celsius est la température idéale pour les espaces de vie en hiver, afin d’assurer un bon équilibre entre le confort de votre logement et la qualité de l’air.

L’aération

La pollution intérieure peut être causée par l’absence de circulation de l’air. S’il est important d’aérer régulièrement son logement, il est également important de nettoyer régulièrement les grilles d’aération situées dans les différentes pièces. Certains systèmes de chauffage comportent des fenêtres qui s’ouvrent pour arrêter le gaspillage d’énergie pendant que vous aérez. Une ventilation mécanique contrôlée (VMC) permet de mieux faire circuler l’air et d’en améliorer la qualité.

Si vous souhaitez bénéficier de conseils personnalisés pour évoluer dans une maison saine et salubre, n’hésitez pas à prendre contact avec des experts.

Recevez gratuitement 5 devis à proximité de chez vous !