Comment fonctionne un chauffe-eau solaire ?

Economie d'énergie - 23 Avr 2023
By ccbbconforeco

En matière d’énergie solaire, il est important de faire la différence entre les panneaux photovoltaïques et les panneaux thermiques. Ce sont ces derniers qui sont utilisés avec le chauffe-eau solaire individuel (CESI) pour produire de l’eau chaude sanitaire (ECS). De quoi s’agit-il exactement ? Est-ce une solution rentable ? A qui s’adresse ce dispositif ?

chauffe eau solaire#

Utilisez les rayons du soleil pour produire l’eau chaude de votre maison.

L’énergie solaire est disponible gratuitement partout. La production d’eau chaude à usage domestique représente un coût important pour les familles. L’utilisation d’une source d’énergie renouvelable pour réduire vos dépenses est une excellente solution. Le CESI utilise le rayonnement solaire pour convertir l’énergie en chaleur. Il transfère ensuite la chaleur dans un réservoir de stockage pour réchauffer l’eau.

Qu’est-ce qu’un chauffe-eau solaire ?

Un CESI est composé de trois parties distinctes :

  • Un panneau solaire équipé de capteurs thermiques.
  • Un réservoir de stockage
  • Un circuit de fluide caloporteur qui relie le panneau et le réservoir.

La capacité du panneau et la taille du réservoir sont déterminées en fonction des besoins en eau chaude de votre foyer et de sa composition.

Quels sont les différents types de chauffe-eau solaires ?

Il en existe trois types :

  • Avec une pompe électrique Dans cette configuration, les capteurs chauffent le fluide de transfert qui est ensuite acheminé vers le réservoir au moyen d’une pompe électrique. C’est la méthode la plus coûteuse et la plus difficile à mettre en place, mais c’est aussi l’une des plus efficaces. Le prix d’une pompe électrique s’ajoute au budget, et le réservoir est volumineux. Il doit être placé dans un espace bien isolé et, idéalement, à proximité des capteurs thermiques.
  • Thermosiphon Le concept de dilatation des fluides caloporteurs fonctionne à l’intérieur du CESI thermosiphon. Plus le liquide est chauffé et se dilate rapidement, plus sa dilatation est importante. Ce fluide caloporteur peut retourner dans le réservoir pour y être stocké. La limite de ce type d’installation est que le réservoir doit être situé au-dessus du panneau à chauffer.
  • Monobloc Il fonctionne exactement de la même manière que le modèle à thermosiphon, mais il s’agit d’une option d’appoint. En effet, le chauffe-eau solaire monobloc nécessite un ensoleillement important pour fonctionner au mieux. Cependant, c’est l’option la plus abordable si vous avez besoin d’une deuxième option pour votre système principal.
Lire aussi  Autoconsommation : quels sont les besoins couverts par votre production photovoltaïque ?

À quel type d’entretien dois-je m’attendre ?

L’efficacité de votre système dépend de son entretien régulier. Si vous faites intervenir un professionnel dans votre système chaque année pour inspecter les niveaux de pression et les différents composants de votre CESI, vous réduirez les risques de défaillance. Certains fabricants proposent un service d’assistance à distance, à l’aide d’un logiciel qui permet de détecter les dysfonctionnements dès qu’ils sont possibles.

En ce qui concerne les panneaux solaires, les pluies régulières les débarrassent des salissures qui peuvent s’y accumuler. Si vous êtes proche d’une forêt, d’une usine ou d’une plage, par exemple, il est possible de les garder propres pour garantir une performance maximale.

Quel est le coût des chauffe-eau solaires ?

Il varie en fonction du type de technologie choisi et des dimensions de votre installation ainsi que du volume de stockage du ballon. Selon l’Ademe, il faut compter entre 900 et 1 700 euros par mètre carré de capteurs installés. Pour quatre personnes, le budget peut varier entre 3 600 et 6 800 euros. Il est essentiel de faire appel à un expert pour une mise en œuvre optimale, qui respecte toutes les règles de sécurité en vigueur. N’hésitez pas à demander plusieurs devis avant de vous décider pour votre chauffe-eau. Vous pourrez ainsi comparer les différentes technologies, les prix et les services fournis par différents artisans.

Les avantages des chauffe-eau solaires

Vous souhaitez savoir ce que vous pensez des chauffe-eau solaires ? Quels sont ses avantages ?

  • Il peut fonctionner grâce à une source d’énergie inépuisable
  • En installant ce type de gadget, vous réduisez les émissions de gaz à effet de serre puisque le fonctionnement de cet appareil ne rejette pas de CO2
  • Vous pouvez limiter votre consommation de sources d’énergie traditionnelles pour créer votre ECS
  • Vous économisez de l’argent car il est capable de couvrir entre 40 et 70 % de vos besoins pour l’année.
Lire aussi  Quelles sont les solutions pour stocker l’énergie ?

Combien d’argent pouvez-vous économiser en utilisant un chauffe-eau solaire ?

Pour déterminer les économies réelles que vous pouvez espérer réaliser grâce à l’installation d’un CESI, vous devez tenir compte des éléments suivants

  • le budget nécessaire à l’achat et à la mise en œuvre du CESI
  • la capacité de production de votre région. Elle dépend en effet en partie de la quantité de soleil présente, qui diffère selon les régions, ainsi que de l’orientation des panneaux solaires.
  • En réalité, votre système ne pourra pas répondre à tous vos besoins. Vous devrez entretenir un deuxième système pour pouvoir disposer d’eau chaude tout au long de l’année.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’ICDE, le chauffe-eau thermodynamique ou tout autre appareil utilisant les énergies renouvelables, n’hésitez pas à prendre contact avec des experts.

Obtenez votre guide gratuit sur le chauffe-eau thermodynamique

Recevez gratuitement 5 devis à proximité de chez vous !