Ventilation : quels sont les avantages de la VMC ?

Economie d'énergie - 21 Mar 2023
By ccbbconforeco

La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) est un dispositif qui permet de rafraîchir l’air intérieur d’un logement. Elle permet de vivre dans un environnement sain et sûr car on sait aujourd’hui que l’intérieur d’une maison est 8 fois plus pollué que l’extérieur. Quels sont les particularités et les avantages de ce système de ventilation ?

ventilation dans une salle de bain

Pourquoi installer une VMC ? LA VMC ?

Si vous devez climatiser tous les jours les différentes pièces de votre maison, cela ne suffit pas à assurer la salubrité de votre logement. A quoi sert la VMC ? LA VMC ? En assurant un renouvellement constant de l’air, elle vous permet de :

  • de réduire l’humidité de votre logement et de stopper le développement des moisissures
  • Contribuer à la maîtrise des mauvaises odeurs comme celles de cuisine, de renfermé, etc.
  • d’éliminer la combustion du bois si vous disposez d’une cheminée à foyer ouvert
  • limiter les poussières ou les composés organiques volatils (COV), le CO2 causé par les activités quotidiennes.

Lorsque vous optimisez l’isolation de votre maison, une ventilation adéquate est essentielle. En effet, une isolation bien conçue améliore l’adhésivité du bâtiment, ce qui peut provoquer un excès d’humidité si elle n’est pas évacuée efficacement. Dans le cadre d’un projet de réhabilitation ou de construction, l’installation d’une VMC est obligatoire. La VMC est obligatoire depuis 1982.

Quelle est la fonction de la VMC ?

C’est un appareil qui aspire l’air vicié et insuffle ensuite de l’air frais dans votre maison. En général, le système comprend un bloc d’extraction, des conduits d’évacuation et des entrées d’air dans les différentes pièces de votre logement.

Lire aussi  Quel est le prix de la rénovation d’une maison ?

Quelle est la différence entre une VMC double flux et une VMC double flux ?

Si vous menez quelques investigations pour connaître les détails des systèmes de ventilation automatique, vous découvrirez que les professionnels font la différence entre les modèles double flux et simple flux. De quoi s’agit-il exactement et quels sont les avantages de chacun ?

Simple flux

Cette configuration nécessite l’installation d’un moteur sous les combles ou dans le faux plafond. Le moteur est relié à des gaines qui se connectent à des bouches d’extraction situées dans les pièces les plus humides : cuisine, salle de bains, buanderie, salle de bains, etc. Le processus de renouvellement se fait par des entrées d’air situées au-dessus des fenêtres dans les différents espaces de vie. L’air pollué est aspiré dans la pièce, puis poussé dans les conduits et rejeté vers l’extérieur, tandis que l’air frais entre par les fenêtres à l’intérieur de chaque pièce. Quels sont les avantages d’une VMC à sens unique ?

  • Elle est très abordable
  • La consommation énergétique du pays est faible.
  • La maintenance est simple et ne nécessite pas d’investissement dans des équipements spécifiques.
  • Elle n’occupe qu’un espace minime
  • Elle dispose de deux vitesses de fonctionnement pour s’adapter à vos besoins.

Double flux

Son mode de fonctionnement est plus complexe. En effet, il est construit autour d’un moteur qui comprend un échangeur de chaleur. Le but est de récupérer l’énergie de l’air qui s’échappe pour la transférer à l’air qui entre dans votre logement. Il y a deux conduits, l’un qui expulse l’air, l’autre qui souffle. Il n’est pas nécessaire d’avoir des entrées d’air en haut des fenêtres. Quels sont les avantages de la VMC double flux ?

  • Les dépenses de chauffage sont réduites car l’écart entre la température ambiante et la température de l’air entrant n’est pas aussi important qu’avec un système de ventilation basique.
  • La qualité de l’air est améliorée grâce aux systèmes de filtration
  • Vous entendez moins de bruits extérieurs puisqu’il n’y a pas d’ouverture sur vos fenêtres.
  • Ce type de gadget fonctionne avec les puits canadiens, ce qui vous permet de bénéficier d’un système de climatisation pendant l’été.
Lire aussi  Eolienne domestique : Comment avoir une éolienne chez soi ?

Quelle est la différence entre une VMC autoréglable et une VMC sensible à l’humidité ?

Le modèle autorégulé est le plus simple des ventilateurs contrôlés. Il fournit un débit d’air constant qui est contrôlé au moment de l’installation. Il n’y a pas de débits minimums pour chaque pièce, mais vous pouvez les modifier si, en cours d’utilisation, la force d’aspiration s’avère insuffisante dans un espace.

La VMC hygroréglable est associée à un capteur d’humidité. Cela lui permet de modifier le débit d’air extrait en fonction de l’humidité de l’espace. Si vous prenez une douche, l’humidité augmente, ce qui entraîne une augmentation de l’ouverture des bouches d’extraction qui permettent d’aspirer le plus d’air vicié.

Comment choisir la meilleure VMC ?

Pour déterminer le système qui répond le mieux à vos besoins, vous devez prendre en compte un certain nombre de facteurs :

  • Les caractéristiques de votre logement

    Pourquoi installer une VMC simple flux ? Si vous habitez une maison ancienne et que l’isolation n’est pas optimale, un modèle simple flux autorégulé est suffisant. En revanche, si vous avez l’intention d’effectuer des travaux de rénovation pour augmenter l’étanchéité à l’air du bâtiment, par exemple en modifiant les fenêtres, optez pour un appareil hygroréglable. Quand faut-il utiliser une VMC double flux ? Dans le cas d’une nouvelle construction. Les experts vous conseilleront de choisir entre des appareils double flux ou simple flux hygroréglables.

  • Le bruit produit par l’installation

    Il est important de choisir l’appareil en fonction de la zone dans laquelle vous souhaitez l’installer. Les décibels produits sont essentiels si vous l’installez dans un grenier, au-dessus de la chambre à coucher ou à l’intérieur de votre maison.

  • L’ efficacité

    L’intérêt de la VMC double flux est de récupérer une partie des calories de l’air vicié, puis de réchauffer l’air insufflé, grâce à un échangeur de chaleur. La quantité de chaleur récupérée est différente selon les modèles. Elle peut varier entre 60 et 90 %. Plus l’efficacité est grande, plus vous réduisez vos coûts de chauffage.

  • Débit d’air et puissance

    Quel modèle de VMC choisir ? Si vous choisissez l’option double flux, veillez à ce que la vitesse du flux d’air soit adaptée à vos besoins. Si vous vivez dans une maison de 5 pièces, le débit d’air minimum de votre appareil doit être de 100 millimètres par heure.

  • Consommation d’énergie

    Les modèles à double flux peuvent désormais être équipés de moteurs à faible consommation pour vous aider à économiser de l’énergie. Pour vous assurer d’acheter une solution à haut rendement, veillez à ce qu’elle soit dotée de la certification NF VMC. Elle assure un rendement d’au moins 85 % pour l’échangeur de chaleur. Elle garantit également une excellente qualité de l’air et une consommation d’énergie réduite.

Lire aussi  4 conseils pour une maison saine

Pour répondre à la question  » Quelle est la VMC la plus performante ? « Entourez-vous d’experts compétents pour prendre en compte les particularités de votre situation afin de vous aider à choisir le système à régulation mécanique le mieux adapté à vos besoins.

Recevez gratuitement 5 devis à proximité de chez vous !