Si vous souhaitez composter, le composteur est un élément clé pour les jardiniers soucieux de leur impact sur l’environnement et pour les citadins qui s’intéressent au développement durable. Lorsque vous choisissez où installer votre composteur, vous devez tenir compte de facteurs esthétiques et d’aménagement. Mais, vous ne devez pas omettre les considérations environnementales.

Selon le lieu où vous en ferez usage (dans le jardin, sur la terrasse ou dans la cuisine), nous vous proposons dans cet article quelques idées pour trouver un bon emplacement pour votre composteur.

Où sera idéalement installé le composteur dans votre jardin ?

Dans un jardin, le composteur est naturellement placé à côté des déchets verts et bruns tels que : les feuilles mortes, les déchets de tonte de gazon, les plantes fanées, les mauvaises herbes et les restes de jardinage. Ce compost peut ensuite être utilisé immédiatement pour fertiliser les sols. Il suffira ensuite de mélanger le produit du composteur avec de la terre pour obtenir un terreau fertilisant très riche en minéraux et en azote.

Voici des astuces pour choisir le meilleur emplacement pour votre composteur afin d’optimiser le processus de compostage :

·         Un endroit modérément humide, mais pas saturé

Vous devez maintenir un bon taux d’humidité pour que votre compost se développe. Évitez les zones qui sont constamment inondées par la pluie ou l’écoulement d’eau. Le meilleur endroit serait un espace à l’abri des précipitations, mais proche d’une source d’eau pour pouvoir arroser facilement le compost en cas de besoin, surtout en été.

  • Un endroit légèrement ombragé
Lire aussi  Non à la privatisation de nos barrages !

Le compost produit de la chaleur à son centre, ce qui est favorable à la décomposition, mais la température ne doit pas dépasser 70°C. Les zones exposées au soleil peuvent atteindre 93°C, ce qui peut tuer certaines bactéries bénéfiques pour le compost.

Évitez de placer le composteur sous le soleil. Par contre, un endroit totalement ombragé peut refroidir excessivement le composteur et augmenter les risques de gel. Choisissez donc un endroit équilibré entre l’ombre et la lumière.

  • Un endroit bien aéré, mais pas trop exposé au vent

Pour éviter les mauvaises odeurs causées par le soufre et l’azote, privilégiez un endroit naturellement ventilé. Cependant, ne placez pas le composteur dans les zones les plus venteuses de votre jardin ou potager, car le vent peut faire perdre la chaleur au compost et ralentir la décomposition.

Si l’aération naturelle n’est pas suffisante, vous pouvez brasser régulièrement les déchets de plantes, de fruits et légumes, de litières, de copeaux de bois et de paille avec une fourche pour l’oxygène et obtenir un bon compost riche en nutriments.

  • Un endroit éloigné du voisinage

Les voisins peuvent être incommodés par les odeurs du compost (comme l’odeur d’œuf pourri, l’ammoniac, le soufre ou la fermentation). Pour des raisons de bonne cohabitation, nous vous recommandons de choisir un endroit un peu éloigné de la limite de votre terrain.

Pour les petits jardins, le choix du composteur peut également être influencé par les odeurs, et il est alors préférable de choisir un composteur rotatif ou un modèle avec une aération adéquate.

  • Proximité à votre habitation

Au quotidien, vous devrez effectuer des allers-retours entre votre cuisine et votre composteur. Si votre jardin est très étendu, la proximité avec votre maison est cruciale pour le succès de votre compost.

Lire aussi  Composteur : comment bien s'en servir ?

Parcourir une grande étendue de terrain peut décourager votre motivation à déposer régulièrement vos déchets alimentaires et vos restes dans le composteur.

  • En lien direct avec le sol

Pour fonctionner efficacement, le compost a besoin de matières organiques, d’eau, de bactéries, et de petits animaux qui décomposent les déchets grâce à leur système digestif. Pour que les acariens, cloportes, lombrics, vers de compost, mille-pattes, limaces, et escargots colonisent votre composteur, des échanges naturels doivent s’opérer entre le sol et le composteur.

En effectuant un labour du sol avant de poser le composteur, vous facilitez la communication entre le sol et votre composteur.

·         Loin des constructions en bois

Le bois non traité peut facilement pourrir en présence de micro-organismes et de micro-organismes. Par conséquent, il est conseillé de placer votre composteur à distance des clôtures ou des planches de terrasse en bois non traité.

Où placer un composteur sur un balcon ou une terrasse ?

Avant de pouvoir placer un composteur sur un balcon ou une terrasse, quelques mesures doivent être prises :

  • Prévoir un récipient pour accumuler l’eau produite par le compostage, afin d’éviter tout problème d’humidité.
  • Installer une couverture sous la structure du composteur dès le départ, ce qui permettra de collecter aisément le produit final du compost.

Emplacement idéal pour un composteur dans une cuisine

Nous disposons de quatre options pour trouver un emplacement idéal pour un composteur dans une cuisine.

·         Sur un plan de travail : avec un seau en métal

Le seau en métal, qui a un look vintage, s’intègre naturellement et de manière esthétique dans une cuisine élégante. L’utilisation d’un activateur de compost est cruciale, par exemple dans les composteurs Bokashi. Ces composteurs renferment des micro-organismes qui déclenchent la fermentation.

  • Près de la poubelle à déchets ménagers
Lire aussi  Halte à la confiscation des chemins champêtres !

En choisissant ce lieu, la gestion des déchets alimentaires devient plus simple. Vous pourrez continuer à suivre vos habitudes de gestion des ordures en y ajoutant facilement les emballages.

  • Sous le plan de travail avec une trappe ou un tiroir

En l’installant à cet endroit dédié à la préparation des repas, il sera aisé de ranger les restes de légumes, les pelures de féculents, les noyaux de fruits, les feuilles de salade fatiguées, les fruits et légumes abîmés et d’autres déchets alimentaires.

  • Sous une planche à découper coulissante dans l’évier

Avec ce type de planche, il est facile de cacher ou de révéler le bac à compost.

Pour finir, nous répondrons à une question qui revient très souvent.

Faut-il installer un composteur au soleil ou à l’ombre ?

La décomposition interne du compost produit de la chaleur qui peut être bénéfique pour les bactéries qui transforment les déchets organiques en engrais. Cependant, une chaleur excessive (supérieure à 70 degrés Celsius) peut tuer ces bactéries.

Une exposition directe au soleil peut même atteindre des températures de 93°C, ce qui n’est pas favorable. De même, un endroit trop frais peut ralentir le processus de compostage. Dans les deux cas extrêmes, les bactéries ne pourront plus servir à la formation de l’engrais naturel.

Il est donc préférable de choisir un endroit ombragé une grande partie de la journée.

En résumé, selon que vous comptez l’utiliser dans votre jardin, sur votre véranda ou à la cuisine, vous connaissez à présent les emplacements optimaux où vous pouvez installer un composteur. Toutefois, nous vous recommandons de le placer dans un endroit ombragé une grande partie de la journée.

Notre rédaction s’intéresse à certaines thématiques telles que le développement durable, l’économie d’énergie et les véhicules. Nous rédigeons d’ailleurs des articles très intéressants sur ces diverses thématiques.

Recevez gratuitement 5 devis à proximité de chez vous !