Le compostage est un moyen efficace de gérer les déchets organiques de manière responsable et écologique. En plus de réduire les déchets, cela permet également de créer un fertilisant naturel pour votre jardin. Cependant, pour réussir à composter, le choix d’un bon composteur s’impose. Ce choix est d’autant plus difficile en raison de la large gamme de modèles disponibles sur le marché.

Dans cet article, nous vous guiderons par la prise en compte de quelques critères indispensables pour choisir le composteur idéal pour votre jardin, un composteur écologique.

Vous devez savoir d’entrée de jeu que ces critères sont au nombre de quatre : la quantité de déchets organiques, l’emplacement du composteur, la qualité du composteur et les fonctionnalités supplémentaires du composteur.

La quantité de déchets organiques à composter

Le premier critère fondamental dans le choix du meilleur composteur est la détermination de la quantité de déchets organiques que vous produisez. Selon que vous en produisez assez, vous aurez besoin de composteurs de grande taille, et vice-versa. Ici, nous analyserons la quantité de déchets organiques sous deux angles : les petits jardins et petits espaces d’une part, et les grands jardins ou les ménages à grande famille d’autre part.

·         Si vous disposez de petits jardins et de petits espaces, la quantité de déchets que vous produirez est relativement petite. De ce fait, vous n’aurez besoin que d’un composteur de petite taille.

Lire aussi  Quels sont les objectifs du développement durable ?

·         Par contre, si vous disposez de grands jardins ou de ménages à grande famille, la quantité de déchets organiques sera élevée. Vous aurez besoin d’un composteur de plus grande taille pour stocker une plus grande quantité de déchets organiques.

L’emplacement du composteur

L’influence de ce critère sur le choix d’un composteur est relative à l’esthétique recherchée ou la taille admise.

Le composteur doit être installé sur un sol plat et débarrassé de mauvaises herbes, sans dalles en béton ou supports en bois pour permettre un contact direct avec le sol. Le contact direct avec le sol peut faciliter l’installation des vers de terre et autres insectes et micro-organismes. Cependant, l’emplacement ne doit pas être trop humide.

Le composteur devrait être installé à l’ombre ou à mi-ombre et à l’abri du vent pour favoriser le processus de compostage. Il peut être placé loin de l’habitation pour éviter d’être visible, mais nous vous recommandons de le rendre accessible avec un contenant pour les déchets quotidiens.  

Vous devriez lire également nos articles sur le développement durable et l’économie d’énergie

La qualité du composteur

La qualité du composteur renvoie au matériau utilisé dans la fabrication de ce composteur. On distingue plusieurs matériaux de fabrication du composteur comme le bois, le métal et le plastique.

·        Composteur en bois : Ce sont les composteurs les plus courants et les plus simples. Ils sont en bois brut ou en bois traité pour une meilleure durabilité. Ils sont faciles à installer et peu coûteux.

Lire aussi  Quelle formation choisir et faire avec le CPF

·      Composteur en métal : Les composteurs en métal sont très durables et résistants aux intempéries. Ils sont également plus légers que les composteurs en bois et peuvent être facilement déplacés.

·      Composteur en plastique : Les composteurs en plastique sont légers, faciles à nettoyer et peu coûteux. Ils sont également disponibles en différentes tailles pour s’adapter à la taille de votre jardin.

·  Composteur tournant : Les composteurs tournants permettent un mélange plus commode des déchets organiques et une accélération du processus de compostage. Ils sont cependant plus coûteux que les autres types de composteurs.

Les autres fonctionnalités du composteur dont vous devrez tenir compte

En plus des critères énumérés ci-dessus, le choix du composteur doit aussi prendre en compte la taille de son couvercle, la possibilité d’ouvrir sur les côtés et la grille de ventilation.

·       Taille du couvercle : Vous devez choisir un composteur avec un couvercle suffisamment grand pour vous permettre d’ajouter simplement des déchets organiques sans vous pencher à l’intérieur.

·    Possibilité d’ouvrir les côtés : Si vous préférez pouvoir accéder facilement à votre compost pour remuer les déchets, choisissez un composteur qui offre la possibilité d’ouvrir les côtés.

·     Grille de ventilation : Une grille de ventilation est importante pour permettre à l’air de circuler à l’intérieur du composteur, ce qui aide à accélérer le processus de compostage. Assurez-vous que votre composteur dispose d’une grille de ventilation suffisamment grande pour permettre une circulation adéquate de l’air.

En résumé, le bon choix d’un composteur réside essentiellement dans le respect des critères suivants, et ce, selon nos besoins : la quantité de déchets, la qualité du composteur, son emplacement et ses autres fonctionnalités. 

Lire aussi  Non à la privatisation de nos barrages !

Recevez gratuitement 5 devis à proximité de chez vous !