La valeur marchande est la représentation en chiffres de la valeur qu’un produit ou une personne pourrait présenter à un acheteur selon les principes économiques du marché.

Elle se compose du prix d’achat, indispensable à la constitution du capital qui permet au propriétaire de percevoir des revenus, et d’une partie des frais généraux inhérents aux conditions normales d’exploitation.

La définition de la valeur marchande

La valeur marchande d’un objet ou d’un individu est le montant que l’on peut attendre de son achat. Elle se compose d’un coût d’achat et des frais généraux inhérents à l’exploitation normale.

Le propriétaire doit vendre son produit pour continuer à produire et il va donc chercher un prix comparable à celui qui intéresse le plus les acheteurs. Le but de cette recherche n’est pas seulement de se faire une idée de ce qu’il peut espérer acquérir, mais surtout de réduire autant que possible les frais généraux.

Si le prix d’achat est élevé, cela implique que l’acheteur risque d’être entraîné à payer le prix, et donc de ne pas pouvoir acheter.

La valeur marchande peut différer en fonction de la date à laquelle elle a été calculée.

Lire aussi  Isolation par l'intérieur ou par l'extérieur, laquelle est la plus efficace ?

Prenons le cas d’une maison achetée 100 000 euros et louée à 200 euros par mois : si le propriétaire souhaite vendre la maison, il risque toutefois de ne pas pouvoir obtenir un montant aussi élevé que celui qu’il obtiendrait s’il décidait de la liquider immédiatement après qu’elle soit vide, car les frais généraux sont en train d’exploser.

Il est donc essentiel de faire la différence entre la qualité intrinsèque de l’objet (sa nature) et la qualité dérivée de l’environnement dans lequel il est placé.

Les différents types de valeurs marchandes

Il existe généralement quatre valeurs marchandes :

La valeur d’un bien immobilier

La valeur d’un logement est déterminée par l’usage qui en est fait et par son emplacement. Elle est généralement déterminée par le coût au mètre carré, ou plus précisément par rapport aux revenus locatifs que cette surface pourrait rapporter. La valeur d’un logement dépend donc du type de quartier ainsi que de la qualité des voisins, de l’état général… Ce type de bien est fréquemment utilisé pour couvrir les éventuels remboursements de l’hypothèque (prêt immobilier) que l’on doit payer.

La valeur marchande d’un bien meuble :

La valeur d’un bien meuble est déterminée en fonction de ses caractéristiques, mais aussi de son époque et de son emplacement. Il est possible de la fixer dans le cas où l’objet est exclusif ou extrêmement rare, comme une pièce de collection par exemple. Il peut également fluctuer en fonction du lieu où se trouve l’objet et du moment où l’on prend la décision de s’en défaire. En fait, le prix de l’objet peut fluctuer de manière significative lors d’une vente aux enchères, lorsque les enchérisseurs se font concurrence.

Lire aussi  Batterie solaire : quelle capacité choisir en fonction du nombre de panneaux ?

Valeur marchande à des fins d’assurance :

La valeur d’une maison est le principal facteur de calcul des coûts que devra supporter le propriétaire en cas de sinistre éventuel. Ce chiffre comprend à la fois le prix que l’acheteur aurait pu payer, ainsi que les dépenses qui sont engagées dans des conditions d’exploitation ordinaires. La valeur du marché est déterminée par le caractère de l’article : la marque, son nom et ses particularités. En outre, elle tient compte de l’état dans lequel il se trouve, qu’il soit neuf ou déjà utilisé.

La valeur marchande d’une voiture

La valeur d’une voiture est déterminée par sa marque, son âge et son état. Elle diffère en fonction de l’endroit où se trouve le véhicule et où la décision de le vendre a été prise. En réalité, le coût peut être considérablement modifié lors d’une vente aux enchères, car les enchérisseurs sont en concurrence les uns avec les autres.

Comment déterminer la valeur d’une maison ?

Pour déterminer la valeur d’un bien immobilier, il existe différentes méthodes et stratégies de vente. La plus connue est le prix au mètre carré, qui permet une estimation en fonction de la surface et de l’emplacement. Pour une maison, par exemple, la surface détermine le nombre de pièces que les acheteurs potentiels doivent occuper. Pour un bien comme un appartement ou une surface commerciale, qu’il soit ancien ou neuf, le prix de vente sera le même que le montant du loyer que l’on peut tirer de la surface.

Quelle est la différence entre la valeur marchande et le prix ?

Il y a toujours une différence entre la valeur d’une maison et son prix.

Lire aussi  Panneaux photovoltaïques : avec ou sans batterie ?

Le prix est le montant qui est nécessaire pour acheter un objet présent ou passé. On juge donc le prix au moment de l’achat par rapport à sa valeur !

La valeur d’un objet est sa valeur économique que la personne qui l’achète utilisera ensuite pour produire davantage. La valeur est donc liée au moment où l’objet précédent ou présent est utilisé pour acheter le bien suivant.

Le prix est lié à la période des événements du marché, et la valeur est gravée dans le temps comme une relation capitaliste entre les forces d’interaction sociale qui se rencontrent.

Mais, une fois le prix déterminé, il faut tenir compte de la valeur intrinsèque de l’objet pour prendre la décision finale de vendre. Par exemple, si l’on devait vendre une maison vide, cela coûterait cher ! Ce n’est pas gratuit et il existe toujours une valeur qui est préservée au moment de l’achat, ou au moment de la décision.

Recevez gratuitement 5 devis à proximité de chez vous !