Power to Gas : Une idée lumineuse pour stocker l’énergie renouvelable

Economie d'énergie - 19 Mar 2023
By ccbbconforeco

Stocker les énergies renouvelables n’est bientôt plus un rêve inaccessible. Grâce au projet Power to Gas, de nombreuses idées innovantes germent à travers le monde et notamment en France.

energies renouvelables dans une ampoule tenue dans une main

Comment stocker l’énergie renouvelable ?

L’enjeu : le stockage des énergies renouvelables

Le photovoltaïque et l’éolien poussent comme des champignons. Ces deux technologies pourraient être les solutions d’avenir pour produire de l’électricité verte. Cependant, certains nuages étouffent leur progression. La manne énergétique repose en grande partie sur les fluctuations du climat. Quand il fait beau, il y a un surplus de production d’énergie. Le problème est que cette source d’énergie ne peut être stockée et que les parcs éoliens ne sont pas répartis uniformément sur le territoire. Les réseaux intelligents constituent un début de solution. Ils peuvent être utilisés pour fournir des régions dont les ressources énergétiques sont limitées. Toutefois, les sources d’énergie hydroélectriques peuvent être stockées à l’aide de pompes ou de barrages (STEP).

Le projet Power to Gas, une solution de stockage d’énergie qui permet de stocker l’électricité.

Power to Gas consiste à transformer l’électricité en méthane synthétique ou en hydrogène. Sous sa forme gazeuse, il se stocke facilement avant d’être envoyé dans les réseaux de gaz.

La filière française de l’hydrogène énergie est très productive. Le gouvernement a donc décidé d’investir dans ce secteur. Le processus de transformation s’effectue par électrolyse de l’eau. Cette méthode n’est cependant pas sans faille. La distribution du gaz dans le circuit prévu à cet effet est limitée à environ 2% pour des raisons de sécurité. Mais ce n’est qu’un début ! GRTgaz et deux de ses partenaires, l’ADEME et GrDF, suivent les nombreux projets de recherche et les projets potentiels de Power to Gas menés à travers le monde. Selon le groupe, ce procédé sera pleinement opérationnel en France à l’horizon 2030. « Avec un taux de pénétration des énergies renouvelables supérieur à 50 % à l’horizon 2050, le Power to Gas permettrait de produire entre 20 et 30 TWh/an de gaz renouvelable qui pourraient être introduits dans les réseaux existants et constituer une solution idéale pour stocker les excédents à long terme », souligne le rapport conjoint de l’ADEME, GRTgaz et GrDF.

Lire aussi  Comment optimiser votre production photovoltaïque ?

Il est important de noter que le méthane de synthèse peut être compatible avec le gaz naturel. Le seul problème est qu’il est trop cher.

Le projet Power to Gas au début de l’expérimentation

Le projet Power to Gas est reproduit au Danemark et surtout en Allemagne. Depuis quelques années, la marque Audi a ouvert l’usine Power to Gas, qui convertit en gaz l’énergie générée par les sources renouvelables. L’entreprise cherchait à approvisionner l’industrie automobile en gaz bon marché. Récemment, ITM Power, une entreprise spécialisée dans le stockage de l’électricité, a testé une toute nouvelle technologie d’électrolyse à Ibbenburen.

Les initiatives allemandes ont inspiré les voisins. Par l’intermédiaire d’Engie, le gouvernement français a créé à Dunkerque une plateforme non testée appelée GRHYD. Il annonce deux projets innovants. Le premier repose sur le développement d’un nouveau carburant à base de gaz naturel et d’hydrogène. Son nom est Hythane. Il alimente actuellement une cinquantaine de bus. Le second projet consiste à équiper 200 logements avec ce fameux mélange.

Recevez gratuitement 5 devis à proximité de chez vous !